L’inondation d’une maison peut survenir suite à une catastrophe, à une crue ou encore à de fortes intempéries. Le nettoyage est incontournable après le sinistre, non seulement pour recouvrer la commodité de l’habitation, mais aussi pour préserver ce dernier des dommages des eaux. Comment nettoyer correctement après une inondation ?

Les conséquences d’une inondation

Une inondation constitue toujours une problématique, et peut avoir des répercussions à long terme, aussi bien qu’immédiates. Chaque tout d’horloge compte en conséquence, et le nettoyage doit être réalisé dans les meilleurs délais.

Une maison inondée est impropre à l’habitation, et requiert un déménagement provisoire des occupants, pendant et après le nettoyage. Une situation inconfortable qui provoque de grands bouleversements dans le quotidien de la famille. Le nettoyage doit en ce sens être réalisé dans les meilleurs délais afin de restaurer au mieux l’habitabilité du bâtiment.

Sur le long terme, les conséquences d’une inondation peuvent s’avérer néfastes sur l’habitation. L’eau mal évacuée ou stagnante pendant un long moment peut en effet s’infiltrer profondément dans les murs et les fondations. Les risques encourus sont lourds, allant de la persistance des moisissures aux fissures et dommages structurels irréversibles.

Un mauvais nettoyage ou une évacuation tardive de l’eau peut aussi être source de la prolifération des champignons, de germes, des moisissures, des bactéries à long terme. Une situation pouvant engendrer des maladies chroniques pour les occupants ou encore des cas d’allergies.

Comment nettoyer après une inondation ?

Le nettoyage après une inondation est une tâche fastidieuse pouvant s’avérer risquée. Il est de ce fait essentiel de prendre toutes les mesures de sécurité avant de se lancer. Il est notamment impératif de couper toute source d’énergie comme l’électricité et le chauffage. Il faudra également porter des équipements de protection adéquats pour limiter le contact avec l’eau insalubre.

Évacuer l’eau et la boue

L’évacuation de l’eau et de la boue peut être effectuée, soit en appelant les pompiers, soit en s’équipant d’une motopompe thermique ou d’un aspirateur à eau électrique alimenté par une source externe.

Trier les objets et débarrasser

Si le niveau de l’eau a dépassé les 60 cm, il est fort probable que de nombreux objets aient été immergés. Il faudra en ce sens effectuer un tri des objets récupérables de ceux irréversiblement endommagés. L’idéal serait de faire ce tri dans un local séparé. Les objets en carton et en papier figurent parmi les biens irrécupérables. Les meubles et matelas peuvent éventuellement être confiés à un nettoyeur spécialisé, et certains électroménagers pourront être inspectés et réparés. Les objets massifs à surface dure ne présentent quant à eux aucun risque.

Nettoyer les murs et le sol après l’inondation

Le nettoyage des murs et du sol se fait avec du détergent et doit être réalisé avec beaucoup de minutie, sur chaque recoin de chaque pièce. Des travaux peuvent également s’avérer nécessaires, comme le remplacement des parquets flottants, du papier peint, des plâtres et enduits de finition et les isolations des murs par l’intérieur.

Désinfecter et prévenir la moisissure

Après le nettoyage, il faudra procéder à la désinfection, souvent avec de la javel diluée. Un traitement préventif anti-moisissure doit également être appliqué dans chaque pièce. Des produits bien spécifiques sont destinés à cet effet dans les magasins de bricolage.

Vérifier les installations

Une inspection approfondie des installations de la maison est conseillée après le nettoyage afin d’assurer leur bon fonctionnement, mais aussi la sécurité des occupants. C’est notamment le cas du chauffage, des installations électriques et des conduits de gaz. La plomberie peut aussi nécessiter une révision dans un souci d’hygiène.

Déshumidifier et désodoriser

Après le nettoyage, pensez à aérer la maison en ouvrant les fenêtres et en mettant le chauffage. Le séchage classique peut cependant prendre plusieurs mois. Les professionnels du nettoyage disposent quant à eux de matériels tels que les déshumidificateurs et les gros ventilateurs pour sécher la maison en profondeur. Les générateurs de plasma, brumisateurs et diffuseurs permettent quant à eux de chasser la mauvaise odeur.

Peut-on nettoyer soi-même ou faire appel à un professionnel ?

Il est possible que l’on envisage d’effectuer soi-même le nettoyage après une inondation. Cette tâche s’avère cependant aussi ardue que délicate. L’investissement dans les matériels spécifiques n’est pas en reste, et peut transformer la perspective d’économies en de plus lourdes dépenses. Le recours aux services de nettoyeurs professionnels représente de ce fait, une meilleure alternative. Les dégâts faisant suite à une inondation découlant d’une catastrophe naturelle peuvent d’ailleurs être couverts par l’assurance habitation. Il est de ce fait conseillé de consulter les termes de cotre contrat d’assurance en cas de sinistre.

Une opération risquée

Le nettoyage après une inondation implique une intervention dans une eau insalubre pouvant être contaminée par des rejets d’égouts, des déchets ou encore des produits chimiques. Travailler dans de telles conditions représente un risque considérable sur la santé, à défaut d’un équipement de protection adéquat. Divers débris et objets tranchants peuvent d’ailleurs être transportés par l’eau, exposant l’intervenant à des risques de blessures, d’autant plus que la panne d’électricité engendrée par l’inondation implique de travailler dans des lieux sombres.

Des équipements et matériels adéquats

Le nettoyage d’une maison inondée requiert un éventail d’équipements de protection réglementaires. Les EPI comprennent notamment une combinaison, des bottes et gants, des masques et un casque. Le matériel n’est pas en reste, allant de l’aspirateur d’eau aux déshumidificateurs, en passant par les stations de lavage à haute pression et les petits équipements. Ces matériels peuvent impliquer un investissement si l’on souhaite nettoyer soi-même efficacement.

Connaître les produits de traitement

L’évacuation de l’eau après une inondation requiert la plus grande rigueur pour éviter les dommages à long terme sur la structure de l’habitation. Il en est de même pour la désinfection et l’application des produits de traitement anti-moisissure. Un mauvais dosage entrainerait en effet l’inefficacité du traitement et un développement latent des germes, des bactéries et autres agents allergènes.

Le choc émotionnel pour les propriétaires

Un sinistre est souvent source de traumatismes chez les occupants de la maison, mais aussi de grands chamboulements dans leur quotidien. Le choc émotionnel qui en découle peut s’avérer plus lourd à la découverte de chaque dommage supplémentaire au fur et à mesure du nettoyage. Les nettoyeurs professionnels constituent quant à eux une équipe chevronnée capable de réaliser les travaux dans des délais très courts. Les propriétaires peuvent s’absenter quelques jours et retrouver leur habitat à nouveau fonctionnel.

 

Le nettoyage après une inondation comporte des risques, et requiert un savoir-faire aussi bien que du matériel adéquat. Le recours aux services des nettoyeurs professionnels demeure de ce fait, la meilleure alternative. Il en va de la qualité du nettoyage, limitant les dommages sur l’habitation et les risques sur la santé de ses occupants.

Plus d’informations sur nos prestations de nettoyage après sinistres en cliquant sur ce lien