En cas de décès à domicile d’un proche, il y a plusieurs tâches à accomplir. À part les démarches administratives à réaliser auprès de la mairie et des autorités policières, vous devez penser au nettoyage de votre habitat. Faire le travail soi-même n’est pas évident. En effet, cela peut être à la fois désagréable et traumatisant. Pourquoi ne pas déléguer cette opération à une entreprise de nettoyage ? De plus, sachez que l’opération nécessite parfois l’usage de produits spécifiques et d’équipement professionnel. Mais comment se déroule le nettoyage post-mortem ?

Le nettoyage après décès, c’est quoi ?

Pour beaucoup de gens, le nettoyage après décès d’un être cher ou d’un proche signifie faire le tri dans ses affaires personnelles et se débarrasser des objets qui ne servent plus. C’est donc une autre étape à franchir pour faire face au deuil. Pourtant, ce sont deux choses bien différentes. Sachez que le nettoyage après décès est une mission beaucoup plus complexe qui consiste à remettre en état la propriété.

Les tâches au programme diffèrent selon la cause du décès. En cas d’homicide par exemple, il y a un protocole et des règlementations à respecter. Si vous pensez que la police se chargera de nettoyer la maison lors de son intervention, vous vous trompez. Leur tâche se résume à collecter les indices et les données dont ils ont besoin pour bien mener l’enquête. Il en est de même en cas de suicide. Pour éliminer les traces de l’incident comme le sang sur le plancher, il faudra un nettoyage spécifique.

En cas de décès suite à une maladie, il y a des précautions à prendre pour éviter les risques sanitaires. En d’autres termes, le nettoyage après décès n’est pas une tâche qui s’improvise. Voilà pourquoi, faire les choses vous-même n’est pas une bonne idée. De plus, si le décès de votre proche a été traumatisant, nettoyer la maison sera encore plus accablant.

Les premières étapes du nettoyage après décès

Avant tout, il est important de rappeler qu’en cas d’homicide, une autorisation émanant des autorités policières est nécessaire. Comment se passe un nettoyage après décès ? L’opération commence par l’assainissement de la pièce où se trouvait le corps. Il faut d’abord faire le tri sur le contenu du logement en éliminant les encombrants. Vous n’avez pas à vous inquiéter, car les objets de valeurs, les photos, les effets personnels et les documents importants vous seront remis.

La prochaine étape, c’est l’élimination des déchets qui peuvent comporter du sang ou du liquide corporel. Les taches qui se collent sur les murs, les planchers, les meubles et les diverses surfaces sont nettoyées minutieusement. Elles peuvent comporter des substances dangereuses néfastes à la santé des personnes qui vont occuper le logement. Sachez que toute cette opération est accomplie dans le respect de la norme DASRI.

Les objets comportant du sang ou de fluide organique sont à ranger dans des sacs DASRI et ils seront détruits suivant un protocole spécifique. Si le corps du défunt a été découvert tardivement, l’opération de nettoyage après décès inclut également l’élimination des mauvaises odeurs.

Le nettoyage complet de l’habitat après décès

Le déroulement d’un nettoyage après décès comporte une autre étape importante. Il s’agit du nettoyage complet de l’habitation. Il faut nettoyer les vitres, les sols, les murs, les installations sanitaires et les textiles de maison. En d’autres termes, la maison est nettoyée en profondeur. Vous serez ensuite libre de l’utiliser comme vous la souhaitez. Si l’idée d’y habiter vous est insupportable à cause des souvenirs douloureux laissés par la perte de l’être cher, vous pourrez la mettre en location.

Sachez que le nettoyage après décès peut également inclure des opérations spécifiques comme le nettoyage lié au syndrome de Diogène. Il s’agit d’une manie d’accumuler des objets inutiles y compris les déchets ménagers. Si votre proche décédé avait ce genre de problème, il faut se débarrasser de tous les détritus qui ont rendu la maison insalubre. La remise en état de l’habitation sera difficile et vous avez besoin de l’expertise d’un professionnel.

La désinfection après décès

La désinfection de l’habitat est également au programme lors d’une opération de nettoyage après décès. C’est même d’une importance capitale en cas de décès suite à une maladie infectieuse comme le covid-19. Il est important d’éliminer les germes, les bactéries et les agents infectieux qui pourraient contaminer les autres occupants du lieu. Sachez que tout cela nécessite l’usage d’équipements professionnels.

En effet, le port de combinaisons biorisques est nécessaire. Il faut aussi utiliser des produits désinfectants efficaces. Vous ne pourrez pas avoir tout cela à disposition et par manque d’expérience, vous serez incapable de mener à bien cette opération. Voilà pourquoi, il faut faire appel à un expert. Lorsque le nettoyage de l’habitat est accompli de fond en comble, vous pouvez l’occuper de nouveau. Pour rendre le lieu plus agréable, n’hésitez pas réaménager en refaisant la peinture ou en modifiant l’emplacement de certains meubles.